les téléchargements

débat .FRancais
ou guerre .COMmerciale ?

lestelechargements.fr : blog indépendant d'information sur la loi DADvSI, les DRM et les téléchargements

Aux Etats Unis aussi, on paie les journalistes.

.
par admin le 2/05/2006 à 11:30
Permalien - 0 commentaire - (ajouter)
poster sur del.icio.us

Un article _très_ partial du NY Times :
In iTunes War, France Has Met the Enemy. Perhaps It Is France.
Dans la guerre iTunes, la France a trouvé son adversaire. Elle-même.

Dans leur souci de libérer les consommateurs des chaines de leurs iPods, les politiciens francais ont oublié l’un des principes fondateurs des lois anti-monopoles : il faut pénaliser les sociétés qui pénalisent les consommateurs, pas celles qui réussissent en leur vendant de meilleurs produits
[ NDLR : on voudrait signaler à ce monsieur que de limiter l'écoute d'une chanson chargée sur iTunes à un lecteur iPod n'est pas vraiment "meilleur" pour le consommateur... ]

Si les Francais forcaient Apple à ouvrir les verrous, la société perdrait son pouvoir d’amélioration d’iTunes. Aujourd’hui, les royalties coutent autour de 65 cents par morceau, et les frais bancaires pour le paiement par carte peuvent atteindre 23 cents ; sans compter les autres couts, la marge d’Apple sur 99 cents est plutot faible. Mais Apple continue à ajouter des fonctions gratuites à iTunes, puisque le site aide à vendre des iPods.
[NDLR : pour une bonne raison, puisque seul les iPods peuvent lire les morceaux chargés sur iTunes. Quant au cout faramineux de 23 cents pour un paiement de 99 cents, j'aimerais connaitre le nom de son prestataire bancaire...]

Apple soutient que le partage des codes faciliterait le travail des pirates. Certains pourraient dire qu’il s’agit meme du but de la loi Francaise : sinon pourquoi réduire la peine maximale pour téléchargement illégal de musique de 300 000 EUR à 38 EUR ?
[NDLR : parce que 300 000 EUR pour un ado qui charge le dernier Eminem, c'est légèrement borderline ? Parce Austan Goolsbee n'a pas lu le texte de loi, qui légalise les DRM et pénalise leur contournement ? A ce niveau là, on ne se demande même plus.]

Austan Goolsbee est un professeur d’économie à l’Université de Chicago, et un chercheur associé à la American Bar Foundation.

Mr Goolsbee est-il totalement indépendant ?
Apple et la American Bar Foundation sont donateurs de la University of California : visible ici
Ces mêmes gens se retrouvent au Conseil Pacifique pour la Politique Internationale : les anciens juristes de chez Apple y cotoient les membres de la American Bar Foundation.

A lire aussi : P2PNet, aussi critique sur cet article qui « ressemble à un communiqué de presse tout droit sorti de chez Apple »
Même les libéraux lui tombent sur le poil, sur Poor and Stupid

Pas de commentaire pour Aux Etats Unis aussi, on paie les journalistes. »

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, non publié, non diffusé)

TrackBack URI