les téléchargements

débat .FRancais
ou guerre .COMmerciale ?

lestelechargements.fr : blog indépendant d'information sur la loi DADvSI, les DRM et les téléchargements

Les Telechargements.com, le fiasco démocratique

.
par admin le 28/03/2006 à 08:32
Permalien - 0 commentaire - (ajouter)
poster sur del.icio.us

Alors que LesTelechargements.com semble momifié depuis le 10 mars, un petit plaisir, celui de voir Christian Paul dénoncer le fiasco démocratique de ce site de propagande lancé à grands frais par le Ministère de la Culture.


M. Christian Paul. Je terminerai par un autre exemple, monsieur le ministre, qui vous concerne directement et montre que vous n’avez pas écouté le pays, la jeunesse de France et les internautes. Vous avez mis en ligne il y a dix jours, à grands frais pour la République, un blog baptisé « Lestelechargements.com » censé nourrir le débat. J’espère que la Cour des comptes se penchera bientôt sur cet exemple de communication interactive : près de 200 000 euros, mes chers collègues, ont été nécessaires pour ce blog pourtant créé à partir d’un logiciel libre, et donc gratuit – M. Carayon sera sensible, je pense, à cet exemple.

J’ai eu l’occasion pour ma part de mettre en ligne un blog [NDLR : Culture Numérique ]avec le même logiciel libre. L’ensemble de l’affaire m’a coûté 50 euros. Il faudra que le ministre s’explique sur les 200 000 euros qu’il a dépensés.

Voilà un bel exemple d’utilisation des fonds publics au service de la démocratie ! On pourrait s’en tenir à la simple condamnation d’un tel gaspillage au moment où le budget du spectacle vivant baisse de 8,5 %… mais l’affaire ne s’est pas arrêtée là. Ce bel exercice de communication avec les Français a tourné au fiasco démocratique, comme tourne au fiasco parlementaire le débat que nous avons en ce moment. Au bout de vingt-quatre heures, il y avait 40 000 connexions sur ce blog, ce qui prouve qu’il a créé le débat, mais 95 % des messages envoyés condamnaient les positions du Gouvernement et le projet de loi.

Que s’est-il donc passé ? On a tout simplement changé la règle du jeu et verrouillé le blog ; le dialogue prévu avec les artistes n’a pas eu lieu. Vous ne pouvez donc pas dire, monsieur le ministre, que vous êtes parvenu à un point d’équilibre.
Quant à comparer les Français, jeunes et moins jeunes, qui pratiquent le téléchargement à des bataillons de sauterelles pillant le patrimoine culturel de notre pays – c’est la parabole douteuse que vous avez mise en ligne -, vous comprendrez que nous ne puissions pas y voir une grande leçon d’écoute et de dialogue démocratique.

Extrait de la deuxième séance du jeudi 9 mars 2006.
Compte rendu complet disponible le site de l’Assemblée.

Pas de commentaire pour Les Telechargements.com, le fiasco démocratique »

  1. Je ne sais pas si c’ la même chose pour vous, mais à l’ où j’écris ces lignes, quand j’ède à http://www.lestelechargements.com, j’ :

    « MySQL Error : 1135 – Can’ create a new thread (errno 11); if you are not out of available memory, you can consult the manual for a possible OS-dependent bug »

    (mon borwser est Konqueror, et comme avant çà passait très bien, je ne pense pas que cela vienne de moi)

    Commenté par Vineus — 28 mars 2006 @ 13 h 33 min

  2. Et oui un blog ca coute 50€ ou un peu plus.Moi cela me révolte 200 000€ pour un blog…Ouarff!!!
    Je demande explication moi aussi …

    Commenté par Neuro — 28 mars 2006 @ 17 h 02 min

  3. C’ de la communication qu’ ont achete pas un blog… La comm sa coute chere.

    Commenté par Aneglus — 12 avril 2006 @ 20 h 51 min

  4. les droits d’ ,un scandale une arnaque
    vous faites un disque un film comme chacun sait vous etes payés grassement on peut l’ mais apres c’ fini
    le show bis est vraiment un merier de faineant
    meme herve vilard trouve anormal que 30 ans apres capri c’ fini il touche encre 5000 euro par moi de droits
    c’ degeulasse
    a part ces super privilegies d’ metiers peuvent ils en dire autant
    stop au fric de ces gens la
    pour ma part je n’ plus de dvd ni de cd on peut vivre bien sans

    Commenté par duraton — 22 avril 2006 @ 11 h 59 min

  5. « vous etes payés grassement » Ah bon ?!

    Voici un extrait d’ dossier émanant du site Audiofanzine.com :

    « Les chiffres ne sont pas toujours faciles à calculer tant le nombre d’ est grand et le nombre de contrats personnalisés. Néanmoins, nous pouvons donner des chiffres clés, les redevances (= revenus) de tous les acteurs se calculant pour la majorité par rapport au prix de vente en gros HT. Comprenez le prix de vente en gros comme le prix vendu au revendeur (magasin) qui pourrait-être la Fnac, Virgin etc.

    Pour faciliter les calculs, prenons un exemple : imaginons que le prix de vente en gros HT soit de 85 francs (j’ volontairement conservé les francs pour une meilleure compréhension).

    Part de l’ète

    Entre 7 et 9 % du prix de vente en gros HT : c’ ce que touche l’ète sur un album (ce % est fixé lors du contrat d’ ou d’). Dans notre exemple, il percevra donc entre 5.95 et 7.65 francs.

    Part des auteurs, compositeurs et éditeurs

    Auteur compositeur9 % du prix de vente en gros HT : c’ ce que touche l’ des Auteurs (= Auteur + Compositeur + Éditeur). Cette somme qui correspond au droit de reproduction mécanique (DRM) est à partager en 3. Le partage est fonction du contrat de Cession signé entre les auteurs (auteur & compositeur) et l’éditeur. Plus généralement, l’éditeur a 50%, le compositeur 25% et l’ 25%. Dans notre exemple, le compositeur gagnera… seulement (85 X 9%) X 25% = 1,91 Franc ! Notez que la présence d’ ou d’ adaptateur supplémentaire diminuera cette somme.

    Part du producteur
    Entre 18 et 22% du prix de vente en gros HT : c’ ce que touche le producteur sur un album. Ce % a été négocié entre le producteur (juridiquement, celui qui est propriétaire des « bandes » car financeur de la production) et l’éditeur phonographique (celui qui prend en charge la fabrication des CD) lors du Contrat de Licence. Sur une licence négociée à 20 points (donc 20 %), le producteur touchera 85 X 20% = 17 francs.

    Enfin, n’ pas le distributeur qui peut toucher jusqu’à 40%. L’éditeur phonographique tirera sa marge brute de la différence entre le prix de vente au distributeur et ses coûts de fabrication (+ droits SDRM à verser à la Sacem).

    Vous comprendrez donc pourquoi les Majors qui détiennent « la Prod », « l’Édition » et la « Distrib » accumulent des sommes considérables. »

    ca oui ! et au détriment de tous les autres collaborateurs d’ album, à commencer par les auteurs, compositeurs et interprêtes ! et après, les majors se plaindre de perdre de l’ avec le P2P alors que le marché du disque ne s’ jamais aussi bien porté qu » !

    « Source de l’ : Newsletter d’, avec l’ permission de la société. »

    Si le show-biz est un métier de fainéants, il y en a qui sont plus fainéants que d’ ! C’ quand même l’ qui fait la plus grosse part du boulot car sans lui, sans son oeuvre, pas de promotion, pas de vente, rien. Je réagis aussi sur le fait que traiter de fainéants des personnes qui font autant d’ de travail que n’ qui dans n’ quelle profession (je suis bien placé pour le dire, je fais partie du show-biz) revient à dire, contre la sagesse populaire, qu’ existe de sots métiers. C’ porter un jugement sans argumentation et découlant de préjugés. J’ duraton à me contacter pour passer une journée avec moi au studio et faire mon boulot. Nous pourrons voir s’ se sentira toujours frais et dispo le soir en rentrant chez lui (sachant que comme beaucoup de mes collègues, je dépasse largement les 39 H de travail par semaine). Hervé Villard donne sa propre estimation sur la valeur de son travail mais ce qu’ touche est en corrélation avec nombre de paramètres et notamment le pourcentage qu’ reçoit en fonction du passage de sa chanson en radio ou à la TV, du nombre de disques qu’ vend, etc… Cette gestion étant assurée par la SACEM notamment, la quelle dispose de barêmes de calcul logiques et honnêtes. S’ estime qu », toucher 5000 euros par mois de droits pour sa chanson est anormal, il n’ a cependant rien qui l’êche de reverser une partie de cette somme à des causes qu’ juge intéressantes. Par ailleurs, un artiste qui débute , même chez une major, ne touche pas grand-chose pour plusieurs raisons. L’ d’ elles est qu’ faut assurer la promotion du nouvel artiste et cela demande du temps et de l’. Ceci étant dit, il est vrai que les prix publics des CD et DVD sont scandaleusement élevés alors que par définition, la culture doit être accessible à tout le monde. duraton, tu dis ne pas acheter de CD ni de DVD, soit. Tu as tout à fait le droit de te priver de culture mais si tu peux vivre sans, j’ espérer que tu ne télécharges pas illégalement ou que tu ne demandes à personne de te passer tel album de tel artiste…

    Commenté par diagana — 23 avril 2006 @ 12 h 12 min

  6. Entièrement d’ avec le coup de gueule. Même si sur le principe je suis contre cette loi ridicule, mal ficelée et trouve lestelechargements.com « propagandiste » et plein de fausses informations, je voudrais ici simplement préciser que les fameux 180000€ n’ pas été pour techniquement réaliser ce site. Cela comprendrait : le paiement d’ graphiste (il faut les payer et arréter le tout gratuit qui casse la profession), les « mini » équipes de techniciens pour tourner les vidéos (faut bien payer les intermittents sinon idem on casse le marché et les fournisseurs de matériels).

    Voilà sur le fond je suis d’ que 180 000 € malgré mes précisions reste un peu beaucoup cher payé (ça en fait des journées pour un opérateur vidéo … de quoi ne plus avoir de problème avec les Assedic !), mais balance un peu les 50 € annoncés plus haut … ça c’ si tu le fais toi même ou exploite un stagiaire ! ;)

    Commenté par Damino — 27 avril 2006 @ 13 h 39 min

  7. Jamais vous n’ Hervé Vilard dire se qu’ fait pour les autres!!! IL A toujours dit qu’ appliquait ce qu’ jour Edith Piaf à dit à Charles Aznavour « en dis le moins possible, mais agis, fais tout se que tu peux et sans publicité » et c’ se qu’ fait depuis des années!!! Mais cela ne regarde qu’é et ses intimes!!!
    De plus l’ qu’ reçoit par la SACEM n’ pas que pour « Capri » mais pour tous ces droits d’ et compositeurs, car il n’ pas écrit que « Capri » en 41 ans de carrière, et c’ pour cette ensemble de créations et de droit d’, et puis il faut arrêter de parler d’é, il pouvait très bien le garder pour lui, mais il est honnête, et vraiment question générosité, il n’ parlera jamais !!! C’ son droit!!
    Mais si vous parlez des sommes que reçoit Hervé vous pensez à se que reçoit Goldmann ou Obispo, etc…et je respecte tous ces artistes!!!
    Il faut juste savoir que le chanteur qui gagne le plus en France est Johnny Hallyday, il gagne deux fois plus que Michel Sardou, et pourtant Johnny n’écrit aucune chanson, alors que Michel Sardou a le mérite d’être aussi comme Hervé un interprète mais aussi un auteur compositeur!!
    Alors je pense que parler de l’ que gagne Hervé cela suffit un peu!!
    Merci à vous
    Bonne Soirée
    Claire

    Commenté par Claire — 18 novembre 2006 @ 21 h 00 min

  8. salut, sympa ton blog ! vraiment agréabl de lire tes billets.b pour en revenir à ce billet, parfois certaines parentèses en disent bien + que le reste de la pphrase: extrait de la deuxieme seance du jeudi 9 mars 2006 :)

    Commenté par stars — 2 décembre 2008 @ 4 h 37 min

Laissez un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, non publié, non diffusé)

TrackBack URI