les téléchargements

débat .FRancais
ou guerre .COMmerciale ?

lestelechargements.fr : blog indépendant d'information sur la loi DADvSI, les DRM et les téléchargements

Best of Brard

.
par admin le 11/03/2006 à 17:45
Permalien - 0 commentaire - (ajouter)
poster sur del.icio.us

Les occasions de rire ne manquent pas à l’Assemblée, et certains députés savent manier avec brio la langue française.
Parce que nous sommes en week end, et que parfois il vaut mieux en rire qu’en pleurer, voici :
The Best of Brard
aka Monsieur Veste-Jaune
aka Jean-Pierre Brard,
député du groupe « Communiste et Républicain », 7° circonscription de Seine Saint Denis.

« Monsieur le Ministre, vous nous avez téléchargés ! »


M. Jean-Pierre Brard. Monsieur le ministre, vous voulez limiter le nombre de copies téléchargées : en vérité, vous nous avez téléchargés, parce que depuis le début du débat vous ne cessez de répéter la même chose, avec des mots différents.

 

 » Ces gens-là sont dans la dèche ? »


M. Jean-Pierre Brard. Monsieur le président, un élément nouveau vient éclairer nos débats. On nous a expliqué ces dernières semaines que la vente des CD baissait, que donc les ressources de ce secteur industriel diminuaient, mais on ne nous dit pas tout. La vérité, messieurs, se trouve dans le rapport annuel d’Universal, grand producteur pour le compte duquel, entre autres, vous roulez. (Protestations sur les bancs du groupe de l’Union pour un mouvement populaire.)
M. Guy Geoffroy, vice-président de la commission des lois. Quelle honte !
M. Jean-Pierre Brard. Pourquoi protestez-vous ? C’est vrai ! Vous voulez m’empêcher de m’exprimer, vous voulez que ceux qui nous regardent ne puissent pas m’entendre ?
M. Jean-Jacques Descamps. Venant d’un communiste, c’est un peu fort !
M. Jean-Pierre Brard. Le compte d’exploitation d’Universal Music Group fait apparaître un résultat pour 2004 de plus 340 millions d’euros, c’est-à-dire qu’il a été multiplié par quatre. Et vous voulez nous faire croire que ces gens-là sont dans la dèche ?
M. Daniel Paul. Très bien !
M. Jean-Jacques Descamps. On parle des artistes !
M. Jean-Pierre Brard. Pour éclairer le débat, pour que les gens qui nous regardent comprennent mieux vos motivations, je voudrais vous poser une question simple, monsieur le ministre.
M. Richard Cazenave. Vous préféreriez que le secteur soit en déficit et qu’il licencie ?
M. Jean-Pierre Brard. Monsieur Cazenave, vous dites des sottises, on vous a connu mieux inspiré.
M. Bernard Carayon. Cessez de jouer l’instituteur, monsieur Brard !
M. Jean-Pierre Brard. Mais je le suis et fier de l’être, monsieur Carayon : instituteur de la République et fils d’ouvrier, ne vous en déplaise.
M. Bernard Carayon. Je le sais bien !
M. le président. Monsieur Brard, concluez.
M. Jean-Pierre Brard. On m’agresse, monsieur le président.
M. le président. Je vous en prie.
M. Jean-Pierre Brard. Merci, monsieur le président. Heureusement que vous êtes là.
Monsieur le ministre, je voudrais savoir, s’agissant des œuvres téléchargées, des CD, de toute la diffusion culturelle, quelle est, sur 99 euros, la part qui revient aux artistes, aux créateurs, et la part qui revient aux producteurs.
M. le président. Monsieur Brard, je crois que nous touchons là le fond du débat.
M. Jean-Pierre Brard. En effet.
M. le président. Peut-être serait-il temps d’y entrer…
M. Patrice Martin-Lalande. Très bien !
M. Jean-Pierre Brard. Monsieur le président, je propose justement qu’on ne sombre pas au fond mais qu’on prenne de la hauteur. (Sourires.)
M. Richard Cazenave. On n’arrivera pas à décoller avec des arguments aussi bas !
M. Jean-Pierre Brard. Nous avons besoin d’être éclairés et que le ministre nous dise la vérité sur la répartition de ce qui va aux uns et aux autres. Je suis sûr que ceux qui nous regardent en ce moment, les internautes, les jeunes, comprendront mieux alors pour qui travaille le Gouvernement. (Protestations sur les bancs du groupe de l’Union pour un mouvement populaire.)

« De certains de vos collègues, je dirais qu’il sont des laquais du grand capital ! »

M. Jean-Pierre Brard. Mais vous n’avez pas le monopole de la liberté : vous n’avez que celui du désordre, dans votre majorité que vous n’arrivez pas à domestiquer !
M. Patrice Martin-Lalande. Nous ne sommes pas des domestiques !
M. Michel Herbillon. C’est dans votre groupe qu’on est domestiqué !
M. Jean-Pierre Brard. Je n’ai pas dit, et surtout pas de vous, monsieur Martin-Lalande, que vous étiez un domestique, mais je dirais de certains de vos collègues qu’ils sont des laquais du grand capital ! (Protestations sur les bancs du groupe de l’Union pour un mouvement populaire.)
M. Xavier de Roux. C’est nul ! Nous ne sommes pas en 1917 !
M. Jean-Pierre Brard. J’ai simplement voulu dire que le Gouvernement ne parvenait pas à discipliner sa majorité. Les discours sont en effet contradictoires : certains d’entre vous, comme Mme Boutin, sont sensibles aux aspirations des jeunes, tandis que d’autres ne cherchent qu’à complaire à ceux qui les ont délégués ici : je ne parle pas de leurs électeurs, qui parfois se trompent, mais des intérêts qu’ils défendent en permanence.

« Le fantôme de la licence globale ! »


Monsieur Brard. Alors vous sortez le fantôme « licence globale, licence globale ». Mettons nous d’accord sur un contenu, et on pourra discuter ensuite.

 

« Les jeunes qui portent l’avenir ! »


M. Jean-Pierre Brard. Mes chers collègues, vous ne pouvez pas ignorer les aspirations dont les jeunes sont porteurs, ces jeunes qui portent l’avenir. Vous, vous ne pouvez agir que par mimiques à défaut de refléchir, mon cher collègue.

 

NB : les extraits texte sont issus du compte rendu intégral de la séance du 9 mars, accessible sur le site de l’Assemblée Nationale.
NB : les extraits vidéos sont issus de l’enregistrement du 9 mars, n’hésitez pas à nous signaler d’autres extraits intéressants.

Pas de commentaire pour Best of Brard »

  1. Il est trop fort M. BRARD, dommage que tout soit déjà joué (mais j’ à penser que ce ne soit pas le cas)

    Commenté par The TAZ — 11 mars 2006 @ 18 h 12 min

  2. trés lucide le monsieur du pc!

    Commenté par shyboy — 11 mars 2006 @ 18 h 22 min

  3. eh oui déjà en décembre il avait su se faire remarquer!
    Ca fait vraiment plaisir de voir quelqu’ démotner publiquement comme ca notre chèr RDDV!

    Commenté par Niluge_KiWi — 11 mars 2006 @ 19 h 22 min

  4. enfin un homme politique qui réflechit avant de parler? ;)

    la droite devrait suivre l’, surtout celui avec la geule de singe, j’ plus comment il s’, l’ sponsorisé par KÄRCHER(TM)(c)2006

    C’ domage on attendait la license globale en France pour pouvoir commencer la bataille en Allamagne, mais maintenant, vu de l’étranger, on sait pas si on doit mourrir de rire ou pleurer.

    Commenté par JB — 12 mars 2006 @ 3 h 16 min

  5. Je me demande , il déconne et se fout de la gueule de l’ ? ou il nous prouve qu’ n’ connaissent rien?

    Commenté par nguruthos — 12 mars 2006 @ 8 h 56 min

  6. Rddv qui se prend pour le sauveur de la diversité culturelle et de la création artistique, mais surtout de la liberté… je suis sceptique.

    Commenté par shyboy — 12 mars 2006 @ 13 h 41 min

  7. Ben RDDV, tout ce qu’ dit est completement à l’é de la réalité. Pire menteur, c’ pas possible.

    Commenté par boklm — 12 mars 2006 @ 15 h 02 min

  8. Mheu non RDDV est un homme politique, et Coluche disait :
    ‘ politique, 10 ans de droit, tout le reste de travers’
    On ne peut pas être lobbyisé et en plus être sincère dans les inepsies que l’ tiens vis à vis des électeurs; Vous savez, les sauterelles!!!
    C’ bien de nous inventer des unités de mesure, on a eu le gaymard (surface), maintenant le RDDV (volume) de mensonge sans sourciller à la seconde :-)

    Commenté par The TAZ — 12 mars 2006 @ 15 h 37 min

  9. vanneste fait plus fort selon moi…

    Commenté par shyboy — 12 mars 2006 @ 16 h 14 min

  10. jolie compilation de texte aussi croustillant les uns que les autres! :-)

    Commenté par zehunter — 14 mars 2006 @ 9 h 44 min

  11. ses degalasse pour le telecharment sur le net pour se qui a pas de tune alors pas de musique alors ses grave
    pour la pein je fait une grave de la faim
    comme tout est jeune qui a pas d etune et tout le monde en fait etls musiquese chre ses degeulasse et je parit que tout les deputer telcharge sur internet

    Commenté par gomez — 24 août 2006 @ 9 h 19 min

  12. il a encore fait des merveilles avec Hadopi :)

    Commenté par Op'Aisne Source — 6 avril 2009 @ 15 h 25 min

Laissez un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, non publié, non diffusé)

TrackBack URI